mardi 9 mai 2017

Monsanto aurait-il engagé des trolls pour répondre aux critiques?

Monsanto a fait l'objet de sévères critiques après avoir dissimulé les risques d'exposition à l'herbicide Roundup qui aurait provoqué le développement de lymphomes non-hodgkiniens. Devant le tribunal américain à San Francisco, les demandeurs d'un procès en instance ont accusé Monsanto d'utiliser des trolls en ligne pour contrer les messages négatifs en ligne.

Dans le document déposé à la Cour, les demandeurs allèguent que Monsanto a conçu un programme sous le nom de « Let Nothing Go » afin de répondre à toutes les accusations, même les commentaires de Facebook. La société est accusée de le faire par l'intermédiaire de tiers sans aucun lien les reliant à l'industrie ayant le mandat de  publier des commentaires pro-Monsanto sur de nouveaux articles et ses publications sur Facebook.

Ce billet vous a plu? N'oubliez pas de vous inscrire à mon infolettre.

Par respect pour le temps et le travail des blogueurs, citez vos sources. Merci.
 


Photo © Luthier Blissett
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire