samedi 7 décembre 2013

Rôti de boeuf aux herbes de Provence ou l'art d'éviter la catastrophe

Ce qui suit est digne d'un plus grand thriller culinaire jamais connu. Je retiens les propos de Joël «Never forget». Je vous explique. J'ai eu envie d'un rôti aux herbes de Provence. Ne jurant que pour l'inspiration moutardée du moment, j'ai eu envie de piquer le rôti d'ail préalablement enrobé d'herbes de Provence et de moutarde de Dijon et de badigeonner le reste du mélange sur le rôti.

Or, j'ai été plus que généreuse avec les herbes. Ne me condamnez pas, c'est ma nature, c'est un combat quotidien, une lutte qui ne finira jamais. La catastrophe qui s'annoncait était bien présente. Stéphane m'a conseillé d'ajouter du vin, quelqu'un groupe Tous à vos chaudrons m'a conseillé du sirop d'érable. Armée de ces conseils, j'ai pu sauver le coup avec un mélange de vin, sirop d'érable et de vinaigre balsamique. Et pour mettre un terme au suspense insoutenable dans lequel vous êtes plongés: non, ca ne goûtait plus autant les herbes de Provence.

Leçon à retenir: utiliser avec prudence, modération et retenue les herbes de Provence.

Ingrédients

1 rôti de boeuf
1 cuillère à thé d'herbes de Provence
1/4 de tasse de moutarde de Dijon
3 échalotes françaises hachées finement
1 barquette de tomate cerise coupée en quartier
1 bulbe d'ail défait en gousse
2 cuillères à table de vin rouge
2 cuillères à table de vinaigre balsamique
2 cuillères à table de sirop d'érable

Déposez les tomates et les échalotes dans le fond du plat

Mélangez le sel, le poivre, les herbes et la moutarde

Enrobez chaque gousse d'ail du mélange et piquez le rôti

Badigeonnez le reste sur le rôti et déposez dans le plat

Versez le mélange vin, vinaigre et sirop sur le rôti

Couvrez et faites cuire 8h00 à 200F (tournez la pièce de viandedurant la cuisson afin qu'elle puisse baigner également dans le bouillon)

Photo © stock.xchng

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire