dimanche 30 juillet 2017

L'alimentation synthétique dans votre assiette plus rapidement qu'on le croit

Alors que l'agriculture doit s'ajuster aux changements climatiques, des scientifiques issus de la Lappeenranta University of Technology (LUT) et le VTT Technical Research Centre of Finland ont mis au point une alternative alimentaire consommant peu d'énergie.

L'alimentation synthétique nécessite uniquement du dioxyde de carbone, de l'eau, des microbes et de l'électricité.  Les matières premières sont exposées à une électrolyse, définie comme un processus de décomposition chimique en passant un courant électrique à travers un liquide ou une solution contenant des ions, dans un bioréacteur. Il en résulte une poudre constituée de plus de 50 pour cent de protéines et 25 pour cent de glucides, ainsi que des graisses et des acides nucléiques. Sa texture réelle est malléable, résultat des microbes utilisés. 

Ce billet vous a plu? N'oubliez pas de vous inscrire à mon infolettre.

Par respect pour le temps et le travail des blogueurs, citez vos sources. Merci.



 
Photo © Sami Tikka

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire