samedi 15 juillet 2017

Une voiture carburant au whisky dans un proche avenir?

Un combustible nouvellement développé, le biobutanol, fabriqué à l'aide d'une combinaison de draff, soit les résidus d'orge restants après la fermentation du whisky et le pot ale, soit le liquide du moût fermenté qui reste dans l'eau après le processus de distillation, permis de faire un premier test réussi à Édimbourg.

Selon Celtic Renewables, une startup développée à l'Edinburgh Napier University, l'industrie du whisky écossais produit 2 milliards de litres de bière et 500 000 tonnes de draff. La conversion du draff et du pot ale laissés dans les biocarburants réduirait non seulement les émissions de CO2 des véhicules mais pourraient également devenir une source d'énergie pour les régions éloignées de l'Écosse qui sont à court de stations-service.


Ce billet vous a plu? N'oubliez pas de vous inscrire à mon infolettre.

Par respect pour le temps et le travail des blogueurs, citez vos sources. Merci.

 

Photos © Nicor

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire