samedi 29 avril 2017

Rotterdam à l'avant-garde du gaspillage alimentaire



Rotterdam, ville portuaire néerlandaise située en Hollande-Méridionale devient une ville à l'avant-garde afin d'éliminer le gaspillage alimentaire. Depuis 2 semaines, un nouveau club, De Fruithaven, utilise des déchets alimentaires pour générer de l'énergie. Dans ce bar où on retrouve de l'art interactif, de la science et des festivités, la politique zéro déchet sera appliquée.


L'entrepôt entier fonctionne dans le but d'éviter les déchets et de recycler avec l'énergie verte générée par les panneaux solaires sur le toit ou des restes de nourriture. Un camion électrique  est utilisé pour collecter des déchets de fruits et légumes provenant de restaurants locaux et importateurs de fruits. Le dépôt des déchets dans les bio-fermenteurs distille le biogaz (méthane) et l'engrais organique. Ainsi, le club ne paie pas de frais pour les déchets, mais récupère le biogaz pour son propre usage.

Les déchets mis de côté par le biogaz servent  à un second bio fermenteur produisant du plastique à partir des déchets. Ce plastique entre dans l'imprimante 3D et est utilisé pour concevoir des objets tels que des vases et des meubles.



Les aliments sont cuits sur le gaz et les déchets entrent dans le fermenteur afin d'être être réutilisés en plastique. Rien n'est gaspillé. Même le bar est construit avec l'imprimante 3D.






Ce billet vous a plu? N'oubliez pas de vous inscrire à mon infolettre.

Par respect pour le temps et le travail des blogueurs, citez vos sources. Merci.




Photo © Gerd A. T. Müller
 
 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire