mercredi 26 octobre 2016

La légende urbaine entourant le Neiman Marcus Cookies

Les propriétaires de compte AOL et Hotmail se souviendront sûrement de la chaine de lettre racontant l'histoire d'une recette de biscuits vendue outrageusement chère à une cliente par Neiman Marcus. Si les versions varient au fil des années, le fond de l'histoire demeure semblable


Une femme visitant Neiman-Marcus Café situé à Dallas, aurait commandé un dessert après le repas, le légendaire cookie Neiman Marcus. La femme fut tellement séduite par le délicieux biscuit qu'elle aurait demandé à un employé au café d'obtenir la recette. Essuyant le refus de l'employé, la femme aurait alors demandé d'acheter la recette. On lui aurait répondu «2-50». Lorsque la femme a reçu son relevé VISA un mois plus tard, le coût s'élevait à 250 $ pour la célèbre recette de biscuits.
Irritée d'être facturée 250 $ au lieu des quelques dollars qu'elle s'attendait à payer, la femme aurait publié la recette en ligne. La prétendue recette pour le Neiman Marcus Cookie serait composée des ingrédients de base, soit des œufs, du sucre, des pépites de chocolat, du sucre brun et une barre de chocolat Hershey râpé.

Or, si on pousse plus loin la recherche, l'histoire remontant aux années 90 serait un canular, rien de moins. Le biscuit Neiman Marcus n'aurait jamais existé. Selon Neiman Marcus vice-président des communications Ginger Reeder, le cookie n'a jamais été servi dans les restaurants de Neiman Marcus jusqu'à ce que le canular devienne viral.

Selon Ginger Reeder, certaines incohérences rendent l'histoire assez invraisemblable. Jusqu'en 1999, Neiman Marcus acceptait seulement American Express, rendant impossible une facturation de 250$ avec sa carte VISA. Il expliquerait ce canular tenace à une histoire similaire remontant à 1949, impliquant l'Hôtel Waldorf Astoria à New York. Selon l'histoire, une femme aurait visité l'hôtel,  commandé une tranche de gâteau au fudge au chocolat, et  demandé pour la recette. Lorsqu'elle aurait reçu sa facture de l'hôtel, un montant de 100 $ aurait été alloué pour la recette du gâteau. Elle aurait alors décidé de les diffuser à grande échelle.


Comme quoi certaines légendes sont tenaces.


Photo ©Kimberly Vardeman

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire