dimanche 13 novembre 2016

Le Royaume-Uni veut protéger la profession des nutritionnistes face aux blogueurs

Une pétition circule au Royaume-Uni depuis la semaine dernière, récoltant jusqu'à présent 2 850 signatures. Il faudra 10 000 au total avant de susciter une réponse du gouvernement. Le groupe de professionnels de la nutrition britanniques souhaite que le"nutritionniste" devient un titre protégé afin d'éviter que les blogueurs foodies soient mieux encadré.


La pétition fait suite au récent documentaire de la BBC Dirty Secrets Clean Eating , qui révélait à quel point il pouvait être facile d'obtenir une «qualification» en matière de nutrition (l'hôte reçoit simplement son certificat dans le poste), ainsi que l'article de Ruby Tandoh paru dans VICE sur les dangers du mouvement bien-être, mentionnant que les études sur la santé et la nutrition sont rigoureuses et s'éloignent de l'évangélisation de certains gourous. 



Actuellement, l' Association for Nutrition tient un registre volontaire des nutritionnistes qualifiés, mais il n'y a pas de protection juridique, laissant ainsi l'illusion que n'importe qui peut devenir un nutritionniste qualifié.

Au Québec, le titre est déjà protégé par le Code des professions à l'article 36 c). L'article 37.1 (1) précise que seul un membre de l'Ordre professionnel des diététistes du Québec peut déterminer le plan de traitement nutritionnel, incluant la voie d’alimentation appropriée, lorsqu’une ordonnance individuelle indique que la nutrition constitue un facteur déterminant du traitement de la maladie.



Photo © Man vyi




Ce billet vous a plu? N'oubliez pas de vous inscrire à mon infolettre.

Par respect pour le temps et le travail des blogueurs, citez vos sources. Merci.



 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire