mercredi 18 janvier 2017

Gaspillage alimentaire: les campagnes de sensibilisation sont-elles utiles?

Si on se penche sur le militantisme britannique très actif, il semblerait que les campagnes de sensibilisation ne soient pas le meilleur argument pour réduire le gaspillage alimentaire. En effet, alors que Hugh Fearnley-Whittingstall milite depuis des années pour sensibiliser la population face au gaspillage alimentaire, que les pétitions se multiplient pour mettre fin au gaspillage alimentaire dans les épiceries, de réduire le gaspillage en Europe ainsi que pour favoriser une redistribution mettant fin à la sous-alimentation, les récentes données démontrent que les britanniques auraient augmenté leur pourcentage de déchet alimentaire.

Le Royaume-Uni aurait perdu 7 millions de tonnes en 2012 atteignant en 2015, le résultat de 7,3 millions de tonnes. Il semblerait que la population soit sensibilisée à la perte de nourriture sans réaliser ce qui se passe réellement dans leur propre maison. Près de 60 pour cent des gens croient simplement qu'ils gaspillent peu de d'aliment alors que dans les fait un ménage britannique moyen jette l'équivalent de 500 repas en valeur.

Le principal incitatif observé au cours des dernières années reposerait davantage sur le coût du panier d'épicerie. Jusqu'en 2013, les prix des denrées alimentaires augmentaient et les salaires  diminuaient sensibilisant ainsi la population au gaspillage alimentaire. Or, depuis 2013, le coût du panier d'épicerie aurait diminué et le gaspillage alimentaire aurait alors augmenté selon les données. 


Ce billet vous a plu? N'oubliez pas de vous inscrire à mon infolettre.

Par respect pour le temps et le travail des blogueurs, citez vos sources. Merci.



Photo © BBC




 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire