mercredi 15 février 2017

Le coût du gaspillage alimentaire

J'en parle depuis plusieurs années déjà mais les dernières données révélées par le Sainsbury’s survey, un supermarchés britannique Sainsbury, méritent d'être partagées.

Plus de 5 050 personnes interrogées au Royaume-Uni concernant leurs habitudes de déchets alimentaires. Les résultats ont révélé que seulement 3% estiment qu'il y a un stigmate social rattaché au gaspillage alimentaire.

En moyenne, les consommateurs britanniques estiment que seulement 10 pour cent de leur budget alimentaire mensuel serait dépensé sur les déchets alimentaires évitables, ce qui équivaut à 650$ par an alors qu'en réalité, la famille moyenne pourrait en fait économiser 1300$ s'ils contrôlaient plus le gaspillage alimentaire.

Aussi, si 37 % des personnes ont admis ne pas utiliser les restes, plus de 86 % ont révélé acheter des ingrédients pour une recette spécifique, sachant qu'ils auront du mal à utiliser les ingrédients excédentaires.

Ce gaspillage a cependant des conséquences concernant le temps et les ressources inutilement gaspillés. À titre d'exemple, pour un simple hamburger, la production nécessiterait 2 350 litres d'eau.  L'empreinte carbone reviendrait à 25 milles en voiture, en moyenne.

Ce billet vous a plu? N'oubliez pas de vous inscrire à mon infolettre.

Par respect pour le temps et le travail des blogueurs, citez vos sources. Merci.



Photo © Susanne Kauz

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire