dimanche 19 juin 2016

Une bière âgée de 220 ans ressuscitée

En 1797, le Sydney Cove a quitté Calcutta en direction de l'Australie, embarquant avec lui de la bière, du rhum, du vin et du tabac. Or, le bateau n'est jamais arrivé à destination, tout comme l'équipage. Les seules survivantes? Les bouteilles de bière.

On apprenait récemment que l'Australian Wine Research Institute en collaboration avec l' Australian Centre for Ancient DNA, ainsi que que des d'experts scientifiques de l'Australie, la France, l'Allemagne et la Belgique avaient réussi l'exploit d'isoler la levure et de recréer la bière. Le résultat donne une bière à saveur fraîche et légère.

Selon David Thurrowgood, du Queen Victoria Museum and Art Gallery Conservator et initiateur du projet, la levure est génétiquement différente des centaines d'espèces de levure. Elle fut comparée à celles employées en Australie et à travers le monde. Traditionnellement la bière a été brassée en cuves ouvertes. Cette levure est conforme aux pratiques de brassage historique. 

Ce billet vous a plu? N'oubliez pas de vous inscrire à mon infolettre. 

Par respect pour le temps et le travail des blogueurs, citez vos sources. Merci 







 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire