mardi 9 août 2016

Projet de loi interdisant la consommation de breuvage ou d'aliment au volant

Alors que les textes ou communications au cellulaire sont responsables de plus de 800 000 accidents entre 2010 et 2014 au New-Jersey, ce dernier envisage interdire toute activité sans rapport avec le fonctionnement réel d'un véhicule à moteur d'une manière qui interfère avec le fonctionnement en toute sécurité du véhicule sur une voie publique ou d'une route (traduction libre) incluant la consommation de breuvage et d'aliment au volant.


Les sanctions pourraient être sévères. Ainsi, les conducteurs pourraient être condamnés  à une amende se situant "entre 200 $ et 400 $ pour la première infraction, 400 $ à 600 $ pour le deuxième et 600 $ à 800 $ pour le troisième, ainsi que d'une suspension de permis de 90 jours et des points sur le permis."


Ce billet vous a plu? N'oubliez pas de vous inscrire à mon infolettre.

Par respect pour le temps et le travail des blogueurs, citez vos sources. Merci.
  

  




Photo © Adam Kliczek


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire