mercredi 2 mars 2016

La ville de Vérone ferme ses portes à la restauration ethnique



La ville de Vérone, témoin important du monde romain et du moyen âge est également connue grâce à l'histoire de Roméo et Juliette de William Shakespeare.

C’est également dans cette région que sont produits d’excellents vins raffinés estimés et mondialement connus, parmi lequel le Valpolicella doté d’une appellation DOC ainsi que l’huile d’olive provenant du lac de Garde. Pensons également au fromage Monte veronese, figure importante du terroir véronais.

Le Telegraph nous apprenait plus tôt que la ville de Vérone, possédant le statut de site du patrimoine mondial, a interdit l'ouverture de nouveaux restaurants qui offrant de la nourriture «ethnique» en réponse aux tensions présentes en Europe avec la venue des réfugiés.

Flavio Tosi, maire de la ville de Vérone, affirme que cette disposition  vise à protéger le patrimoine historique et architectural du centre-ville, mais aussi la tradition gastronomique.
Ces dispositions, connues sous le nom d’Unesco Laws sont envisagées dans plusieurs villes italiennes, afin de maintenir l'Italie sous culture italienne et d’éviter l’explosion de magasins et restaurants souvenirs tenus, prétendument, par l’immigration.

Par respect pour le temps et le travail des blogueurs, citez vos sources. Merci  



Photo ©Uwe Gerig
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire