lundi 29 février 2016

Festival de la Gibelotte

Nous apprenions plus tôt cette semaine que le Festival de la Gibelotte de Sorel-Tracy prenait une pause en 2016. Plusieurs raisons sont invoquées par les nombreux adeptes. Toutefois, comme nous révélait Sorel Tracy Magazine le festival souhaite plutôt faire peau neuve, comme le souligne le CA du Festival de la Gibelotte



Au terme de rencontres et discussions particulièrement émotives, le Conseil d’administration du Festival de la Gibelotte a confirmé par résolution qu’il se devait de faire une pause pour la prochaine édition prévue pour l’été 2016.

Cette décision a été d’autant plus difficile à prendre pour le CA puisque des mesures concrètes avaient été entreprises par la nouvelle administration sur le dossier de la gouvernance et sur le budget et ces mesures semblaient être avoir l’appui de plusieurs.

Toutefois, malgré ce plan de redressement et malgré que le CA estime avoir pu démontrer le réalisme du budget et le retour envisagé de la profitabilité du Festival, les administrateurs considèrent que le climat général entourant le Festival et les trop courts délais d’organisation ne sont pas propices à confirmer une édition pour 2016.

Parallèlement à cette décision, le Conseil d’administration du Festival a unanimement résolu qu’elle veut profiter de cette pause pour redéfinir la vision du Festival, son déploiement, redorer son image, sa réputation et modifier positivement la perception des citoyens, partenaires et commanditaires à son égard et s’il y a lieu, mieux comprendre les raisons ayant amené le Festival à cette situation difficile.

A cet effet et au cours des prochaines semaines, le Festival sollicitera donc l’opinion des citoyens, des intervenants, artistes, musiciens afin d’avoir un regard différent sur cette fête, qui espérons le, pourrait revenir dès l’été 2017.

En conclusion et profitant de la grande popularité de la course du 5 km du Festival, l’organisation envisage de maintenir cette tradition et d’utiliser cette activité sportive de l’été prochain comme une source de financement pour l’organisation.



Pour nous faire patienter d'ici 2017, voici la traditionnelle recette






Ingrédients

1 lb lard salé
4 oignons espagnols
6 tasses bouillon de boeuf
6 tasses bouillon de poulet
4 lb pommes de terre
1/2 tasse pâte de tomates
1/2 tasse soupe aux tomates concentrée
2 tasses tomates
2 tasses maïs en grains
1 3/4 tasse haricots jaunes
1 tasse pois verts
3 carottes
Sel au goût
Poivre au goût
Feuilles de laurier au goût
Thym au goût
Persil au goût
Basilic au goût
Sel de céleri au goût
3 lb filets de perchaude


Rincez le lard salé à l'eau froide et faites dorer dans une marmite de 10 litres (40 tasses).


Ajoutez les oignons et laissez revenir jusqu'à ce qu'ils soient transparents. Ajoutes les pommes de terre, les carottes, les bouillons et les épices et laissez mijoter de 10 à 12 minutes.



Ajoutez la pâte de tomates, la soupe de tomates, les tomates, le maïs, les haricots et les pois.

Laissez mijoter 2 heures et ajoutez les filets de poissons (certains préfèrent placer les filets dans un sac de coton à fromage et ensuite le déposer dans la marmite).



Laissez mijoter 15 minutes.

Servez avec des filets de perchaude frits, des oignons espagnols tranchés, du pain croûté et du bon vin.



Photo © Festival de la Gibelotte


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire