vendredi 30 octobre 2015

Après Airbnb et Über, place aux chefs à domicile



Après Airbnb et Über, une nouvelle initiative voit le jour sur les platebandes de la restauration, celui du chef à domicile. L’initiative est déjà installée aux É.U. (EatWith) et en France (Vizeat).  Si les hôtes y voient l’opportunité d’ouvrir leur porte à de nouvelles rencontres tout en étant rémunéré, les invités, moyennant un tarif, y voient l’opportunité de se plonger directement au cœur de la culture locale, à un coût moins élevé qu’au restaurant.

Les compagnies évaluent préalablement les hôtes afin de s’assurer qu’ils possèdent les qualités requises, soit une aptitude à recevoir et échanger, des talents culinaires et l’ambiance de la maison. La maison et le menu sont étudiés avant d’être ajoutés à la plateforme.

Comment est perçue ces nouveaux joueurs au sein de l’industrie de la restauration? BBC révélait que les chefs sont inquiets de voir leur gagne-pain menacé par ces hôtes pouvant offrir des repas comparables à des prix beaucoup plus bas. De plus, certains ont soulevé le fait que ces hôtes ne paient pas d'impôts, ne créent  d’emplois et s’exposent à la possibilité de violer les règles d’hygiène.

Pour l’instant, après avoir épluché les sites, le service n’est pas disponible au Québec. Reste à voir si le Canada suivra la tendance. D’ici là, nous avons toujours le Restaurant Day.



Photo ©Mike Lowell

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire