mardi 20 octobre 2015

Flaki

Je me souviendrai toute ma vie de cette soupe. Je revenais de travailler, j'habitais Toronto. J'étais à l'époque Marketing Manager, je travaillais tard. Bref, tout près de chez moi, plus précisément au coin de Keele et Bloor Street West, il y avait un tout petit resto polonais. Il était situé à côté d'un fleuriste et d'un café/bar. Je traversais ce moment que tous les exilés traversent probablement. Ce déchirement entre sa nouvelle vie et une partie de sa vie laissée derrière soi. En commandant cette soupe ou plutôt en y goûtant à nouveau, je suis retournée des années en arrière, à l'enfance. Je suis dans un resto, à Varsovie avec mes parents, nous étions exilés depuis quelques années. Il pleuvait, il faisait froid. La soupe était un réconfort. C'est à Toronto que j'ai compris la richesse de l'exil malgré le prix à payer. Chaque recette devient pour moi une carte postale d'un endroit où j'ai vécu. Enfin bref, vous êtes ici pour la recette. La voici!

Ingrédients



1 kg de tripes de boeufs nettoyés
2 carottes
2 bottes de persil
½ céleri
Une pincée de muscade fraîchement râpée
Une pincée de poivre blanc et de piment de la Jamaïque
1 cuillère à thé de paprika
2 feuilles de laurier
1 cuillère à table de marjolaine
Sel
1/3 tasse de farine
¼ tasse de beurre
1 cuillère à table d’oignon finement haché

Faites mijoter les tripes avec les légumes dans l’eau jusqu’à ce qu’elles s’attendrissent

Retirez les tripes et coupez en rondelles

Hachez finement les légumes

Ajoutez les épices au bouillon ainsi que les légumes et les tripes et laissez mijoter à feu doux au moins 4 heures

Faites fondre le beurre et faites caraméliser les oignons, ajoutez la farine, diluez avec l’eau de cuisson et ajoutez au bouillon



Photo © EinPole


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire