dimanche 10 janvier 2016

Ma version du jambon farci en croûte



Cette recette n’est pas la mienne. En fait, le jambon en croûte remonte à plusieurs années. Je me souviens que ma mère faisait celle de Jehane Benoit. Celle de Gabrielle Rivard-Hiller est différente puisque c’est plutôt un jambon farci en croûte. Pourquoi en faire un billet? Parce que j’échangeais sur les réseaux sociaux sur les modifications que j’allais apporter et que certains étaient curieux de savoir le résultat. J’ai ajouté de la pancetta, des oignons verts, de la fumée liquide et un peu de purée de céleri rave. Même en épaississant la sauce, le mélange me semblait un peu trop crémeux. Ajoutez à cela, la pancetta, je craignais le pire. J’ai donc ajouté un peu de purée de céleri rave.

Aussi, la recette de Gabrielle Rivard-Hiller se fait avec un gros jambon à os. Or, pour une famille plus réduite, un petit jambon convient parfaitement. L’important, c’est d’éviter d’en prendre un demi-jambon. Il doit être entièrement entouré de sa couenne. Finalement, ne vous cassez pas la tête avec le moulin à jambon, utilisez un robot culinaire. Je vous recommande toutefois de faire la farce la veille, avant de le remplir. Les saveurs se mélangent et la farce est plus ferme.

Ingrédients

Sauce béchamel (2 cuillères à table de farine, 2 cuillères à table de beurre, 2 tasses de lait)

2 cuillères à thé de fumée liquide

Cheddar fort râpé (disons 1 ½ à 2 tasses)

1 tasse de pancetta

6 oignons verts

1 jambon

Pâte à tarte

Videz le jambon en laissant ¼ de pouce de chair sur les parois

Mélangez au robot culinaire le reste des ingrédients

Laissez reposer au frigo toute la nuit sans farcir le jambon

Remplissez le jambon de la farce, sans le faire déborder.
Recouvrez de pâte à tarte, scellez avec un œuf battu

Faites cuire 15 minutes à 400F

Réduisez à 350F pour 1h10

Voilà!

Accord suggéré
Albert Bichot Coteaux Bourguignons, un rouge aux arômes fruitées, assez léger
Code SAQ :  12206997




Photo © Wikipedia
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire