dimanche 29 novembre 2015

Le Chef d'un restaurant est-il en train de devenir le nouveau rock star.

Les chefs sont de moins en moins anonymes. On les voit à la télévision, on fait la file pour eux au salon du livre, on multiplie les selfies, les demandes d'amitié sur Facebook, les abonnements sur Twitter. Sont-ils en train de devenir l'équivalent des rock stars de la musique?

Il semblerait que oui, si on se fie à ces confessions publiées sur Munchies. Le phénomène a pris des proportions démesurées depuis près de 5 ans, avec l'arrivée des blogues alimentaires (non, ne me pointez pas du doigt, je suis quelques chefs sur Twitter avec qui j'échange, timidement à l'occasion, sans plus)

Si les confessions du chef sur le site de Munchies sont vraies, il y aurait de quoi perdre son latin. En effet, les groupies sont de plus en plus audacieuses. Elles savent qui sont les chefs du restaurant, les elles attendent devant le restaurant lorsque le chef quitte. Le chef qui se confesse va même jusqu'à raconter avoir reçu la liste des conquêtes antérieures, les positions, etc. Certaines vont jusqu'à demander au chef de passer de l'autre côté du comptoir pour prendre un verre avec elles.

Est-ce vrai? Je l'ignore. Est-ce que la situation est similaire ici? Je l'ignore davantage. Je vous l'ai dit, je suis discrète, je n'ai même pas osé demander le son de cloche des chefs que je suis sur Twitter.

Pour en savoir davantage, lisez les confessions complètes sur Sex-Crazed Groupies Are Stalking Australia’s Chefs




Photo © Sorin Cojocaru

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire