mercredi 11 mai 2011

Yakitori

Je ne suis pas portée vers la gastronomie japonaise ni la gastronomie suisse d’ailleurs. Pourtant, mes oncles ayant épousé respectivement une conjointe d’origine suisse et une conjointe d’origine japonaise, mes papilles ont le bonheur de goûter assez tôt à ce type de gastronomie. Ma tante Keiko est une personne discrète et généreuse, envers ses enfants, sa famille et sa belle-famille. Je pourrais faire un billet complet sur ses gestes généreux pour sa belle-famille. Elle nous a initié assez tôt à la culture et la gastronomie japonaises.

Bref, je ne suis pas portée vers la gastronomie japonaise. Pour moi, elle me rappelle les réveillons de famille où chacun amenait son plat, où les plats de tempura, de sushi et autres côtoyaient la tourtière et le ketchup aux fruits dans nos assiettes. Mais la gastronomie japonaise mérite d’être découverte. Voici donc la recette de Yakitori. Pourquoi celle-ci en particulier? Parce que la belle température me rappelle me rappelle le BBQ et parce cette recette se fait sur le gril.

Ingrédients


Blancs de poulet (sans peau)
coupés en carré de 2 à 3 centimètres
6 foies de volailles coupés en carré de 2 à 3 centimètres
Pousses de ciboule en tronçons (si vous n’en avez pas, remplacez cet ingrédient par 1 oignon découpé en lanières)

Pour la marinade

3 cuillères à table de sauce de soja
2 cuillères à table de sucre en poudre,
3 cuillères à table de Saké
1/4 de cuillère à the de Sanshô (poivre japonais, disponible chez Kim Phat, à défaut, vous pouvez le remplacez par du poivre)

Mélangez la sauce de soja, le sucre, le saké et le poivre et faites mariner les foies de volaille pendant 1 heure.

Composez un brochette mesurant au maximum 15 cm en alternant avec le blanc, le foie et les pousses de ciboule.

Pendant ce temps, faites réduire du 1/3 la marinade.

Trempez les brochettes dans cette marinade et faites griller 5 minutes sur le gril. Aussi simple que ça!

Photo © Searobin

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire